La commune de Baška Voda

La commune de Baška Voda se compose de cinq autres magnifiques localités ; trois sont situées sur la côte et deux sur les versants du massif de Biokovo. Une partie du parc naturel de Biokovo se situe dans la municipalité de Baška Voda.



  • Promajna

    Autrefois port de pêche, aujourd'hui petit village touristique, Promajna se situe sur les versants du massif de Biokovo, à 4 km au sud de Baška Voda. Le village doit son nom, mentionné pour la première fois en 1674, à la source de toute vie - le Soleil (promaljanje pour lever du soleil). Toutefois, les nombreux vestiges archéologiques (céramique, amphores, pièces, tégulae etc.) prouvent que le site fut habité dès le IIe siècle av. J.C. Le cimetière renfermant des bijoux en or (collier de perles, bracelets et bagues) est l'un des sites les plus importants de l'Antiquité tardive du littoral de Makarska. Quant au cippe sur lequel une croix est gravée (VIe-VIIe siècle), il constitue l'un des symboles les plus anciens de la chrétienté retrouvés dans cette région.

    Promajna se distingue par sa longue plage blanche de galets bordée de pinèdes et dotée d'une excellente infrastructure, sa mer aux eaux cristallines et chaudes, son air pur et son environnement préservé. Les débuts du tourisme sont ici liés à la construction du Dječje Selo (littéralement le « Village des enfants »), un centre médical spécialisé dans le traitement des maladies des voies respiratoires. Ces dernières décennies ont vu l’édification de nombreuses maisons de vacances privées à Promajna. Elles proposent des chambres et des appartements confortables. La localité se distingue en outre par ses capacités hôtelières de grande qualité. Elle est bien aménagée et propose toute l'infrastructure nécessaire aux touristes (postes, commerces, agence de tourisme, bureaux de change). Les restaurants offrent des spécialités dalmates et internationales. Le centre de Promajna est dominé par le clocher et la grande église de la Toussaint (1999). Au début du XXIe siècle, Promajna a reçu plusieurs prix venant récompenser l’un des villages touristiques les mieux aménagés de l’Adriatique (Fleur bleu).

  • Bratuš

    Petite localité pittoresque située au pied du Biokovo, à 5 km au sud de Baška Voda, Bratuš fut peuplée dès le XVIIe siècle  ; la localité est mentionnée pour la première fois en 1674. Cependant, le site préhistorique abritant les ruines d'une forteresse illyrienne dans les hauteurs de la localité et les vestiges archéologiques témoignent de la présence de l'homme il y a deux mille ans déjà. Les visiteurs pourront ainsi admirer les œuvres de l’architecture dalmate, avec notamment les Kačićevi dvori, un complexe résidentiel et commercial situé au centre de la localité. Ici, le tourisme a succédé à la pêche. Les touristes pourront séjourner dans des chambres et appartements en maison de vacances privées, et profiter des commerces, des restaurants et d’une plage blanche de galets.

  • Krvavica

    Krvavica se situe à 6 km au sud de Baška Voda. Le village constitue le lieu où le massif de Biokovo et la mer entrent en communion. La localité a été peuplée à partir du XVIIIe siècle. Son nom a été mentionné pour la première fois en 1792. Toutefois, les sites archéologiques (Gradina, Lazine, Zakuće et autres) témoignent de la présence de l'homme dès l'époque antique. Dans la localité de Manastirina, au-dessus de Krvavica, une stèle comportant le relief de trois femmes et d'un homme tenant une épée, a été retrouvée. Les débuts du tourisme à Krvavica remontent à 1960 et la construction en bord de mer d’un complexe touristique du même nom. Le bâtiment principal se caractérise par sa forme circulaire singulière. Aujourd'hui, Krvavica propose des appartements et des chambres modernes en maison privée, des commerces et des restaurants. Au début du XXIe siècle, la localité s’est dotée de son propre port. Outre la plage blanche de galets, une autre curiosité naturelle - Ključ Kuk - une grande falaise surplombant la localité, attirera l’attention.

  • Bast

    Sur les versants du Biokovo, à 150 m au-dessus du niveau de la mer et à 2 km à l'Est de Baška Voda se trouve le village de Bast. Le nom de Bast, dont les origines remontent probablement à l'Antiquité (Biston), est mentionné pour la première fois en 1434. Le village abrite de nombreuses œuvres de l’architecture dalmate (bâtiments recouverts de plaques en pierre et dotés de fumoirs et de solariums). On peut également y admirer l'église de Saint-Roch (XVe siècle) de style gothique et l'église de l'Assomption-de-la-Vierge-Marie de style  baroque tardif (1636) qui fut dotée à la fin du XIXe siècle d’un autel en marbre (J. Barišković). L'église est bordée par un ancien cimetière qui abrite notamment quatre stèles funéraires sur lesquelles sont gravées des boucliers, des épées et une demi-lune (XIVe-XVe siècle). Un site archéologique, ainsi que les chapelles Saint-Ilija (1895) et Saint-Nicolas (1926) se trouvent au nord du village.  Une stèle funéraire (XIIIe/XVe) a été retrouvée près de la source de Smokvena, à l’endroit du site archéologique de Grebišće. Bast a été le centre de la paroisse jusqu'en 1885, cédant alors sa place à Baška Voda.

    Pendant très longtemps et outre l'agriculture, c’est l’exploitation de la carrière qui a constitué la principale activité touristique de la ville. À la fin du XXe siècle, le village se tourne vers le tourisme. Aujourd’hui, il propose des chambres et des appartements en maisons de vacances privées ou des délices culinaires dans les tavernes dalmates.

  • Topići

    La pittoresque localité de Topići se situe à moins d'un kilomètre de Baška Voda. Le village se situe sur les versants du massif du Biokovo ; il a été habité à partir du XVIIe siècle. À la fin du XXe siècle,  une grande croix en pierre a été édifiée à l'entrée de Topići., Un monument  édifié en hommage à l'alpiniste Maximilian Mandl, qui en 1927 a trouvé la mort dans des intempéries, se situe dans les sommets surplombant le village. L’architecture dalmate très bien préservée se distingue particulièrement. Le village a d'ailleurs été classé monument culturel. Topići fait partie du projet régional « villages ethno-éco ». Il propose de nombreux hébergements ainsi qu'un restaurant traditionnel à l’ambiance exceptionnelle, un magnifique point de vue et une gastronomie hors du commun.