Bast

Bast

Sur les versants du Biokovo, à 150 m au-dessus du niveau de la mer et à 2 km à l'Est de Baška Voda se trouve le village de Bast. Le nom de Bast, dont les origines remontent probablement à l'Antiquité (Biston), est mentionné pour la première fois en 1434. Le village abrite de nombreuses œuvres de l’architecture dalmate (bâtiments recouverts de plaques en pierre et dotés de fumoirs et de solariums). On peut également y admirer l'église de Saint-Roch (XVe siècle) de style gothique et l'église de l'Assomption-de-la-Vierge-Marie de style  baroque tardif (1636) qui fut dotée à la fin du XIXe siècle d’un autel en marbre (J. Barišković). L'église est bordée par un ancien cimetière qui abrite notamment quatre stèles funéraires sur lesquelles sont gravées des boucliers, des épées et une demi-lune (XIVe-XVe siècle). Un site archéologique, ainsi que les chapelles Saint-Ilija (1895) et Saint-Nicolas (1926) se trouvent au nord du village.  Une stèle funéraire (XIIIe/XVe) a été retrouvée près de la source de Smokvena, à l’endroit du site archéologique de Grebišće. Bast a été le centre de la paroisse jusqu'en 1885, cédant alors sa place à Baška Voda.

Pendant très longtemps et outre l'agriculture, c’est l’exploitation de la carrière qui a constitué la principale activité touristique de la ville. À la fin du XXe siècle, le village se tourne vers le tourisme. Aujourd’hui, il propose des chambres et des appartements en maisons de vacances privées ou des délices culinaires dans les tavernes dalmates.